Retrouvez moi sur les reseaux sociaux

  • c-facebook

Ergothérapie et outil informatique

Mis à jour : 2 nov 2018


Un ordinateur peut être envisagé lorsqu’il y a un trouble du langage oral, de la lecture et/ou de l’écriture.

L’ergothérapeute est le professionnel qui évalue l’intérêt de la mise en place de l’ordinateur, et ce, en respectant quatre phases distinctes :


1. Il effectue un bilan préalable des capacités gestuelles et cognitives,


2. Puis, il réalise une évaluation sur la pertinence de l’outil informatique en général


3. Il répertorie les besoins et les moyens existants dans l’environnement scolaire (Espace Numérique de Travail, usage des clés USB par les enseignants, mise à disposition d’une imprimante, etc.)


4. Enfin, l’ergothérapeute propose des essais pour déterminer le matériel le plus adapté (ordinateur, tablette, différents logiciels)


Selon les difficultés de l’élève, les préconisations matérielles peuvent se faire en collaboration avec l’orthophoniste.


L’ergothérapeute assure aussi le suivi du jeune pour l’apprentissage de l’outil informatique, de la frappe au clavier, et de la maitrise des logiciels.

Le suivi peut durer de quelques séances à un an. Cette durée dépend des besoins de l’élève, mais aussi des éventuels autres objectifs rééducatifs liés à d’autres difficultés du quotidien (organisation, autonomie) qui sont à travailler en parallèle.


Le suivi peut devenir ponctuel en fonction de l’évolution des besoins scolaires de l’enfant. De ce fait, il est primordial que l’ergothérapeute puisse travailler avec l’équipe enseignante pour accompagner au mieux l’élève.

A noter qu’en France, souvent, la DSDEN (Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale) remet le matériel autorisé par la MDPH à la condition qu’un suivi en ergothérapie soit mis en place.