Retrouvez moi sur les reseaux sociaux

  • c-facebook

Rentrée des élèves : Guide d'achat des outils scolaires

Mis à jour : il y a 4 jours


La rentrée scolaire arrive à grands pas et vous vous demandez quoi acheter pour équiper au mieux votre enfant. Le choix est important surtout si votre enfant est jeune ou maladroit.

Dans cet article, je vous aide à choisir le matériel dont il a besoin en fonction de son âge, ses compétences sensori-motrices et les particularités techniques des outils scolaires.

Bonne lecture :)


RAPPEL: L'objectif de l'ergothérapie est d' ameliorer les performance des enfants dans les activités scolaires et quotidiennes sur un plan neuro-moteur et cognitif.


Avant tout, comme vous le montre le schéma ci-dessous, les capacités de préhension évoluent les 7 premières années de la vie de l'enfant. Nous devons en tenir compte pour bien choisir les outils scolaires (stylos, crayons, feutres).


L'evolution des performances sensori-motrices dans les préhensions

Dans son ouvrage "L'apprentissage du découpage chez l'enfant", Josiane Caron Santha, ergothérapeute canadienne explique clairement les compétences des enfants en lien avec leur évolution sensori-motrice.


Le Crayon de papier :


Il convient à votre enfant quand :


1. il répond aux capacités de préhension de l’enfant

2. il tient compte de sa latéralité (s’il est gaucher ou droitier)

3. sa dureté est adaptée à l’appui exercé par l’enfant


1. Les capacités de préhension s'affinant avec l'âge, le jeune enfant doit d'abord untiliser des crayons à manche volumineux puissent épouser la forme. En grandissant, la prise s'affine et le manche s'affine.


2. Depuis quelques années, des crayons sont proposés pour les enfants gauchers. Certains sont très bien et facilitent l’apprentissage du dessin et de l’écriture. Si votre enfant est gaucher, n’hésitez pas à lui faire essayer !


3. Il existe 10 niveaux de dureté du crayon :


Les 10 niveaux de dureté du crayon

Les écoles demandent souvent des crayons HB car, avec une dureté moyenne, ils correspondent aux besoins de la majorité des enfants. Si votre enfant appuie trop fort ou tient son crayon à la verticale, privilégiez une mine sèche et dure (4H). A l’inverse, si votre enfant exerce une faible pression, choisissez plutôt une mine tendre et grasse.


MES 3 CRAYONS A TESTER :

Le stylo :


Il convient à votre enfant quand :


1. La forme du stylo répond à ses capacités de préhension

2. Il tient compte de sa latéralité (s’il est gaucher ou droitier)

3. La forme de la mine est en corrélation avec la pression exercée

4. Le séchage de l’encre est suffisamment rapide


1. Tout comme le crayon, le stylo doit être adapté à la main de l’enfant et à ses capacités motrices.


2. Là encore, si votre enfant est gaucher, certains stylos sont plus adaptés car ils proposent une ergonomie adéquate.


3. La forme de la mine permet que le stylo « accroche » plus ou moins au papier. Plus elle est pointue (comme le stylo plume), plus elle exige une capacité d’ajustement de la pression sur la feuille. Souvent, les enfants ont atteint ce niveau d’ajustement que vers 9 ou 10 ans. Si votre enfant peine à utiliser ce genre de stylo, c’est peut-être parce qu’il est encore trop jeune.



4. Le temps de séchage de l’encre est important pour les enfants gauchers ou plus maladroits. En effet, plus une encre sèche vite, moins elle va laisser de trace dans les travaux graphiques. Cela demande beaucoup de dextérité à un enfant gaucher d’écrire et de positionner sa main sans toucher la partie fraichement encrée. Pour cette raison, il est fréquent d’observer des enfants gauchers qui adoptent cette position (ils écrivent au-dessu de la ligne avec un poignet très fléchi et un coude levé)


Les feutres


Ils conviennent à votre enfant quand :


1. La forme et la taille du feutre répondent à ses capacités de préhension

2. La taille de la pointe est adaptée à l'appui exercé et à l'éxigence de précision

3. le système de rangement facilite l’organisation de l’ enfant au quotidien


La craie grasse et le feutre sont certainement les premiers outils de l’enfant. C’est avec eux qu’il crée ses premières œuvres artistiques que les parents accrochent, tel un trophée, sur le réfrigérateur de la cuisine ! ;)


1. Si l’enfant est jeune, privilégiez les feutres triangulaires qui sont confortables et limitent la rotation dans la main. A ma connaissance, il n’existe pas de feutre en fonction de la dominance latérale. C’est bien dommage !


2. La taille de la pointe : plus l’enfant est jeune, plus la largeur de la pointe est importante permettant un coloriage plus rapide mais moins précis.



3. Finis les feutres secs et les capuchons perdus ! Les fabriquant ont trouvé des astuces intéressantes : Le colorPep’s Jungle Innovation propose un support dans lequel les feutres viennent s’encastrer. Idéal pour les utiliser sur le bureau à la maison. Pour ranger dans la trousse, les feutres Stabilo Cappi proposent de garder ensemble les feutres, attachés par un lacet au niveau des capuchons.






4. Avis d’un ergothérapeute : la main d’appoint (celle qui n’écrit pas) est souvent utilisée pour tenir le capuchon, ce qui est dommage car l’enfant ne l’utilise pas pour tenir sa feuille !

Le dessin et l’écriture sont des activités bimanuelles, la deuxième main doit donc tenir la feuille pour permettre un apprentissage optimal du coloriage et du graphisme, sur un plan postural et moteur. Le fait que les capuchons soient accrochés à un support différent libère la main d’appoint et l’enfant automatise le geste de tenir sa feuille.

Le rangement des feutres peut se faire facilement dans des trousses à volet






Un feutre pour les plus jeunes !

Les feutres trio Scirbbi sont triangulaires pour faciliter la prise. La pointe est rétractable lorsque l’enfant appuie trop fort. C’est donc un excellent outil pour aider l’enfant à ajuster la force nécessaire sur le feutre lors du coloriage. J’utilise d’ailleurs ce feutre en rééducation !





Les Ciseaux :


Ils conviennent à votre enfant quand :


1. Ils tiennent compte de la dominance manuelle,

2. Ils sont adaptés à l’âge de l’enfant, la taille de sa main et les compétences motrices acquises

3. Ils apportent un bon confort et sont de qualité,



1. Comme les 2 anneaux des ciseaux sont souvent différents au niveau de la taille et de la forme, tous les enfants ne peuvent pas utiliser le même modèle de ciseaux s'ils sont droitiers ou gauchers. Un usage inaproprié rend la tâche inconfortable et difficile !


2. Voici 3 modèle de ciseaux qui correspondent à 3 âges différents avec leurs particularités


La règle :

La règle est un outil très simple qui change peu aux différents âges. Toutefois, pour les enfants présentant une dyspraxie (trouble de la coordination), je suggère ces 3 règles :



L’équerre :


L’équerre est souvent utilisée à partir du CM1. Les élèves peuvent rencontrer deux types de difficultés :

· Stabiliser l’équerre sur la feuille lors des tracés,

· Orienter correctement l’équerre (ils doivent maitriser la notion d’angle droit)


Là encore, les enfants présentant une dyspraxie gestuelle (trouble de la coordination gestuelle) ou une dyspraxie visuo-spatiale (trouble de la coordination des yeux) peuvent présenter des difficultés de manipulation et de repérage des graduations.


Je trouve ces 3 équerres intéressantes :



Le compas :


C’est l’outil le plus difficile à manipuler car il demande beaucoup de dextérité : maintenir les deux branches écartées tout en le faisant tourner et en fixant la pointe sur le papier exige un apprentissage. Les élèves l’utilisent souvent à partir de CE2. Les enfants dyspraxiques sont souvent en difficulté mais un apprentissage adapté en ergothérapie permet d’améliorer leurs compétences.


Voici 4 outils plus faciles à manipuler :



Nouveaux outils : le Thamographe et compas Bullseyes

Une bonne alternative au compas : Facile à manipuler !

Le thamograhe combine plusieurs outils: règle, compas, équerre et rapporteur. Il existe depuis plusieurs années mais est peu répandu dans les écoles, certainement parce qu’il demande un apprentissage. Il convient plus aux collégiens.

Sa manipulation est plus facile pour tracer des cercles, en comparaison avec le compas.

Les élèves présentant des difficultés visuo-spatiales peuvent être gênées par la surcharge des informations visuelles.



Une bonne alternative au compas : Facile à manipuler !

Ergothérapeute à Barcelone, je peux vous aider à choisir les outils les plus adaptés pour votre enfant, afin d'améliorer son autonomie et son efficacité dans les activités scolaires. N'hésitez pas à me contacter au +34 684 325 047 ou ergotherapie@peteau.com


Enfin, je précise que la liste des marques citées dans cet article est non exhaustive et a pour but d'aider les parents dans leurs achats. Je ne percois aucune participation financière de la part de ces marques.


Ressources: