Une journée dans la vie d'en enfant dyscalculique (dyslexie du nombre)

Mis à jour : mars 28


J'aimerais vous parler de Maia, une de mes patientes, intelligente, âgée de 13 ans, qui habite à Barcelone(1). Son seul souci est d'être en difficulté au quotidien en mathématiques. De ce fait, elle est souvent incomprise par ses camarades, sa famille et ses enseignants.

Pour comprendre ce que vivent les enfants dyscalculiques - en dehors de leur cours de mathématiques - voici le déroulement d'une journée type d'un enfant présentant ce trouble.


(1) Le prénom, les photos et l'âge de cette enfant ont été modifiés pour préserver son anomymat.




7h du matin

Maia sait qu'elle doit prendre une douche rapide pour être dans les temps le matin pour aller à l'école.

Elle pense que la durée passée sous la douche est très courte quand son frère frappe à la porte en hurlant: "Maia, tu occupes la salle de bains depuis déjà 20 minutes!". Elle réalise qu'elle est en retard et commence sa journée en colère contre elle-même, frustrée de ne pas pouvoir estimer le temps.


Difficultés liées à la dyscalculie : estimer le temps pour accomplir les différentes activités de la vie quotidienne.





10 heure du matin

En classe d'histoire, Maia doit réaliser une frise historique en plaçant les dates importantes relatives à la période néolithique. Les chiffres s'emmêlent, les nombres sont trop complexes pour être rangés dans un ordre croissant de gauche à droite. . Même si elle a appris sa leçon, elle ne parvient pas à retranscrire ses connaissances. Elle a honte de son travail.

Difficultés liées à la dyscalculie : compréhension et sériation des nombres, anxiété liée aux mathématiques.


Midi

Pour son déjeuner, Maia veut acheter un sandwiche à 2,40 euros et une boisson à 1,90 euros. Elle vérifie son argent mais n'est pas sûre d'en avoir suffisamment pour acheter les deux articles. Elle ne veut pas demander l'aide de ses amis ni leur montrer qu'elle compte encore sur ses doigts à son âge. Elle sort alors un billet de 5 euros en espérant très fort que cet argent va suffire à couvrir la totalité de ses dépenses.

Difficultés liées à la dyscalculie : calculs mentaux, connaissance de la valeur des pièces et billets de monnaie


14h

Elle a maintenant un contrôle de biologie, sa matière préférée!

Mais après avoir répondu à la première question, elle commence à s’inquiéter du temps qu’il lui reste. Sa confiance diminue lorsqu’elle regarde l’horloge car elle sait qu'elle ne parvient pas à lire l'heure et comprendre les concepts temporels (heures, minutes, secondes).

Ce manque de maitrise du temps entraîne un stress supplémentaire et favorise une baisse de sa propre estime.

Difficultés liées à la dyscalculie : lire l'heure, self-estime



16h

Comme tous les lundis soir, Maia va à son cours d'athlétisme avec le bus numéro 118. Elle se rend à son arrêt en face de l'école mais comme chaque fois qu'elle prend le bus, un doute l'assaille: va-t-elle reconnaitre le numéro du bus? Elle sait que d'autres bus ont les numéros 181 et 18 et elle craint que ses difficultés de perception visuo-spatiale entrainent des erreurs dans la reconnaissance des numéros. Les quelques fois où elle s'est trompée de bus, ses proches ont pensé qu'elle était distraite ou ne faisait pas attention….

Difficultés liées à la dyscalculie : troubles de la connaissance du système numérique basée sur la valeur positionnelle des nombres


17h

A son cours d'athlétisme, le professeur demande aux enfants de courir sur différentes distances: 300mètres, 500 mètres puis 1 kilomètre. Pourquoi est-ce si difficile pour elle de mémoriser les nombres et comprendre les différentes unités de distance? De plus, elle ne parvient pas à réguler ses efforts en fonction de la distance à courir car elle ne peut estimer les distances sur un plan spatial.

Difficultés liées à la dyscalculie : Mémorisation des séquences de nombre et mesure de la vitesse et de la distance


19h

Maia doit nourrir ses animaux domestiques. Elle sait que son chien mange 2/3 d'un bol de croquette et son chat une boite et demi de conserve de pâté.

Peut-elle mesurer correctement les différentes doses? Et si elle se trompe ou leur en donne de trop, ne risque-t-elle pas de les faire vomir? Et de combien est son erreur? Souvent, elle demande à son petit frère de le faire.

Difficultés liées à la dyscalculie : Compréhension des mesures et des quantités.


20h


Maia est contente de retrouver sa famille et ensemble ils décident de jouer à un jeu de société avant de diner. Son petit frère veut jouer au Monopoly mais pour elle, c'est trop compliqué : calculer la somme des deux dés, synchroniser le comptage et le pointage pour avancer son pion sur les cases, manipuler l'argent pour acheter ses maisons... Confrontée à ses difficultés, elle préfère alors s'isoler dans sa chambre.

Difficultés liées à la dyscalculie : calculs mentaux, dénombrement, impact dans ses relations sociales.



La dyscalculie (ou dyslexie des nombres)

Selon Temple (1992), les « Trouble des compétences numériques et des habiletés arithmétiques, se manifestant chez des enfants d’intelligence normale et qui ne présentent pas de déficit neurologique acquis ».

Le DSM V définit la dyscalculie par le fait que « Les aptitudes arithmétiques, évaluées par des tests standardisés, sont en dessous du niveau escompté compte tenu de l’âge, de l’intelligence et d’un enseignement approprié à l’âge; Le trouble interfère de manière significative avec la réussite scolaire ou les activités de la vie courante; Les difficultés mathématiques ne sont pas liées à un déficit sensoriel ».


Aussi, on entend par dyscalculie développementale les troubles sévères des apprentissages numériques sans atteinte organique ou déficience mentale identifiée (P. Barouillet dans « la cognition mathématique chez l’enfant », p. 181.)


Votre enfant n’a pas « la bosse des math » ? Il n'aime pas manipuler les chiffres et compter? Mais comment faire la distinction entre difficultés scolaires et troubles de la cognition mathématique ? Vous trouverez dans un autre de mes blogs un article sur ce sujet.


Votre enfant est concerné, que faire?

D'abord en discuter avec l'enseignant de votre enfant qui pourra vous donner quelques éléments d'information. Si l'enseignant confirme vos observations, vous devez demander l'avis d'un ergothérapeute ou d'un orthophoniste formé aux troubles logico-mathématiques. Je suis formée à ce trouble. N'hésitez pas à me contacter! Je consulte à Barcelone (cf. plan)


(1) Le prénom, les photos et l'âge de cette enfant ont été modifiés pour préserver son anomymat.



Retrouvez moi sur les reseaux sociaux

  • c-facebook